Même que le vendredi, je sers encore le café quand je n'ai pas pu le servir le jeudi  !

Après le jeudi c'est raviolis (2020), les filles du mercredi (2019), le lundi au soleil (2018), le lundi tout est permis (2017), tout tout tout sur tout (2016), quoi de n'oeuf (2015), pâtes patates et potins(2014), culture et confitures (2013), je vous invite chaque jeudi à boire un petit café, virtuel, et à "blablater" autour de sujets divers, pas forcément les mêmes chaque semaine ...

Donc, commençons par le café ! (Je peux vous faire un thé si vous préférez ...) 

 

 

(source : pinterest : capodilupo.it)

Soyons fous ! Je vous emmène à la mer ce matin !

Cette semaine dans mon assiette ...

Pas vraiment le temps d'innover ces derniers temps alors je vous repropose une recette parue en juin 2012 ... des mini cheesecakes au chorizo et à la ciboulette

100_6362

Il vous faut : 50 g de crackers, 50 g de beurre fondu, 80 g de ricotta, 90 g de fromage frais à la ciboulette, 1 gros oeuf, des lamelles de chorizo et de la ciboulette ciselée

 * Préchauffer le four à 170°C

* Mixer les crackers et les mélanger  avec le beurre fondu

* Répartir cette base dans des petits moules siliconés

* Fouetter le fromage, la ricotta et l'oeuf . Ajouter les lamelles de chorizo et la ciboulette ciselée .

* Répartir cette préparation dans les moules, sur la base des crackers

* Faire cuire entre 15 et 20 mn

* Laisser tiédir puis démouler et réserver au frais (au moins 4h) avant de servir

Petites astuces ...

* Pas de gâchis : il vous reste un peu de café ? Versez-le dans un bac à glaçons et glissez-le au congélateur. Il aromatisera aisément un verre de lait froid ou chaud, un tiramisu ou toutes sortes de desserts. Vous pouvez faire la même chose avec un fond de bouteille de vin. Vous vous en servirez pour une sauce ou un déglaçage, par exemple.

* Le rôti de porc gagne en tendreté et en saveur s'il passe la première moitié de son temps de cuisson dans un bouillon de volaille ou de légumes parfumé et l'autre moitié dans le four.

* Ebullition plus rapide : le sel ralentit le temps de réchauffement de l'eau. Il est donc plus économique de saler cette dernière dès qu'elle se met à bouillir.

Le saviez-vous ?

* Invisible ...

Salvatore Garau est un artiste dans l’air du temps. Sa particularité ? Il crée des œuvres… invisibles. L’Italien assure que chacune de ses sculptures imaginaires revêt une signification particulière, d’où leur valeur. L’une d’elles vient de se vendre aux enchères 15 000 € à Milan. L’œuvre s’intitule Io Sono (Je Suis). En fait, l’artiste est le seul à pouvoir la voir, dans sa tête… Elle a néanmoins été vendue le 18 mai dernier, lors d’enchères organisées à Milan par la maison de vente Art-Rite, spécialisée dans l’art contemporain. Le prix de départ était fixé à 6 000 €, mais la magie a opéré puisque l’œuvre imaginaire a trouvé acquéreur, à 15 000 € ! Salvatore Garau l’affirme : sa sculpture a beau être invisible, elle existe bel et bien. C’est une « parfaite métaphore de l’époque que nous vivons », a-t-il expliqué au quotidien de Sardaigne. L’identité de l’acquéreur n’a pas été dévoilée. L’artiste, lui, explique que l’espace censé « accueillir » cette œuvre immatérielle doit avoir des caractéristiques spécifiques. La sculpture imaginaire doit être installée dans une maison privée, au centre d’une pièce vide, dans un carré de 150 x 150 cm, marqué avec du ruban adhésif sur le sol.  

(source : ouest-france.fr)

* Champion ...

Un caméraman de 23 ans a récemment fait le buzz en Chine. Alors qu’il filmait une course universitaire d’athlétisme, il est parvenu à maintenir les sprinteurs à distance… Son exploit a été filmé.
Drôle de destin pour ce caméraman chinois, qui aurait peut-être dû songer à faire carrière dans l’athlétisme, plutôt que dans les métiers de l’audiovisuel. Dimanche 30 mai, une course de 100 mètres a été organisée à l’université de Datong, dans la province du Shanxi, dans le nord de la Chine, à l’occasion des Jeux du campus. Hao Xiaoyang, étudiant de dernière année dans une université de la province, était chargé de filmer la course. Cette dernière rassemblait l’élite des jeunes sportifs, « les meilleurs de chaque université », a précisé le caméraman de 23 ans à la télévision chinoise CCTV, ensuite relayé par Reuters et le Huffington PostMuni d’un appareil photo doté d’un mode vidéo, fixé à un stabilisateur, le jeune homme a voulu filmer la course comme peuvent le faire les caméras de télévision automatisées lors de grands événements comme les Jeux Olympiques : en suivant les athlètes à leur hauteur, au fil de leur avancée. 

Une tâche qui lui demandait donc de courir en même temps que les athlètes, afin de se maintenir à bonne distance des sprinteurs. S’il avait quelques mètres d’avance lorsque le départ a été donné, Hao Xiaoyang a ensuite réalisé une véritable prouesse. Sans utiliser de starting-blocks, qui aident les sportifs à bien démarrer leur course, il est parvenu à conserver son avance, et même à la creuser, au point de devoir ralentir pour pouvoir filmer les concurrents.

Sur les réseaux sociaux du pays, les internautes n’ont pas manqué de souligner l’exploit du jeune caméraman, que les athlètes ne sont pas parvenus à rattraper avant la ligne d’arrivée. Sa performance a été filmée par un camarade de Hao Xiaoyang. (source : extrait Ouest-France)

 

 Mon coup de coeur sur pinterest ...

Parce que l'on m'a donné deux grands canevas ... et que, même si je trouve ça "kitsch" mais rigolo aussi, j'ai bien envie de me lancer ... quand j'aurai le temps ! Source : pinterest : creakath.blogspot.com

Cette semaine dans mon casque ...

Parce que c'est d'actualité mais tellement drôle quand les Goguettes la chante !

https://youtu.be/Z6u64wRbZGk

Et, si vous voulez rire, prenez le temps d'écouter leurs autres titres !

Et pour finir, un peu d'humour ... et ça fait du bien !

 

 Peut être un mème de 1 personne et texte qui dit ’Quand le fabricant de casquettes a cousu la visière du mauvais côté, le vrai supporter de foot fait preuve d'un étonnant sens de l'adaptation. 山’

(source : Madameconasse)

Très belle semaine !