Après le jeudi c'est raviolis (2020), les filles du mercredi (2019), le lundi au soleil (2018), le lundi tout est permis (2017), tout tout tout sur tout (2016), quoi de n'oeuf (2015), pâtes patates et potin (2016), culture et confitures (2013), je vous invite chaque jeudi à boire un petit café, virtuel, et à "blablater" autour de sujets divers, pas forcément les mêmes chaque semaine ...

Donc, commençons par le café  ...  (Je peux vous faire un thé si vous préférez ...)

(source : pinterest : autumncozy.tumblr.com)

Cette semaine, dans mon assiette ...

Des petits feuilletés potiron-champignons ... de saison !

107243950

Il vous faut : 2 rouleaux de pâte feuilletée, 40 g de beurre, 1 oeuf, 200 g de champignons de Paris bruns, 400 g de potiron, 1 orange bio, 1 échalote, 1 gousse d'ail, 1 brin de thym, 1/4 c à c de cannelle en poudre, sel et poivre .

* Taillez le potiron épluché en dés . Emincez l'échalote . Faites-la revenir sans dorer dans 20 g de beurre . Ajoutez l'ail écrasé, les champignons émincés . Salez, poivrez . Cuisez 5 mn .

* Râpez le zeste de l'orange et pressez le fruit . Faites revenir le potiron à feu vif dans le reste de beurre jusqu'à légère coloration . Salez, poivrez . Parsemez de thym, de cannelle et de zeste, arrosez de jus d'orange . Faites cuire jusqu'à évaporation . Laissez refroidir et mélangez avec les champignons .

* Préchauffez le four à th 7 (210°C) . Découpez 4 carrés dans la pâte, posez au centre les légumes . Repliez, pincez pour souder, dorez à l'oeuf battu . Posez sur une plaque tapissée de papier sulfurisé, enfournez 20 mn . Servez avec une salade .

107243965

Petites astuces ... (source : MaxiCuisine janvier 2014)

* Pâtes délice : les âtes refroidissent très vite ... Pour les garder chaudes plus longtemps, placez, une fois qu'elles sont cuites, une passoire dans le plat de service et mettez le tout dans l'évier . Egouttez vos pâtes : l'eau chaude réchauffera votre plat . il ne restera plus qu'à l'essuyer et à y verser les pâtes avec leur sauce . 

* Plat trop salé, ne pas jeter : vous avez fait un bon plat et en le goûtant vous vous rendez compte qu'il est trop salé ? Surtout ne le jetez pas, vous pouvez le rattraper . Pour cela, ajoutez un tout petit peu de vinaigre et de sucre en poudre : le plat retrouvera le goût normal .

* Potage plus light : quand on fait un potage avec de la viande de porc, il est souvent trop gras, il faut donc le dégraisser . Pour cela, déposez une feuille de salade (comme de la laitue) à la surface du potage : cette dernière va attirer tout le gras .

Le saviez-vous ?

* Original ...

Partager un repas dans un igloo transparent isolé du bruit et loin de l’agitation de la rue. C’est le nouveau concept qui débarque à partir du 19 novembre prochain à Metz (Moselle). Les sept bulles transparentes resteront sur la place de Chambre jusqu’en février 2022. Quatre restaurants locaux ont accepté de participer à cette expérimentation. Ils proposeront des menus types à leurs clients. « En moyenne, il faut compter 25 € le midi et 35 € le soir », détaille Sandro Di Bernardi, le président de l’agence événementielle Login Group et propriétaire d’un bar à Metz, qui a importé le concept de l’étranger. Les réservations, qui devraient ouvrir d’ici lundi 1er novembre, se feront uniquement en ligne. Les clients intéressés peuvent déjà envoyer une pré-demande sur le site Internet Igloo Metz. 

Il sera possible de privatiser des igloos entiers pour déjeuner ou dîner à partir du 19 novembre prochain. Photo d'illustration.

(source : ouest-France)

Il faudra choisir l’établissement entre le Balthazar (spécialisé dans la viande), le Bistronome (bistronomique), Mamie m’a dit (cuisine traditionnelle) et le Mojito Bar (cuisine fusion). Puis, il suffira de sélectionner son menu, la date, le nombre de personnes et payer en ligne. « Il n’y a pas de frais de réservation ni de surplus par rapport à un repas dans le restaurant. » La capacité maximale est de 14 dans chaque igloo. « Il est possible d’en privatiser ou de le partager avec d’autres personnes. » Les services auront lieu de 12 h à 14 h 30 et de 19 h à la fermeture des établissements. 

Le test se déroulant en plein hiver, Sandro Di Bernardi a été contraint d’installer des chauffages dans chaque bulle. Selon la météo et la température, les serveurs pourront apporter les plats sous cloches pour conserver la chaleur. Les igloos bénéficieront d’une décoration personnalisée. Il y aura notamment celui en noir et or, un autre totalement blanc ou rose, un vintage ou un glamour. Ils seront tous accessibles aux personnes à mobilité réduite. Le passe sanitaire sera obligatoire pour y pénétrer. Manger enfermé dans un igloo peut surprendre mais avec la crise sanitaire ce type de concept s’est développé à l’étranger. « C’est un véritable phénomène mondial. Je suis allé le tester à Londres et à New York en tant que client, explique Sandro Di Bernard. Je travaille sur cette idée à Metz depuis un an car il a fallu obtenir de nombreux accords notamment des bâtiments de France. » La municipalité a validé l’idée le 24 octobre dernier, précise Lorraine ActuGrâce à ce village d’un nouveau genre, le commerçant espère « faire le buzz » et « donner un coup de boost » au secteur de la restauration qui a souffert durant la crise sanitaire. Il compte également le développer dans d’autres communes de France. (source : Ouest-France)

* Escroquerie ...

Un homme s’est présenté au commissariat de Badalone, en Catalogne (Espagne), dans la nuit du 4 octobre pour signaler la disparition de sa femme. La victime aurait été enlevée et le mari avait reçu une demande de rançon de 6.000 euros. Une enquête a alors été ouverte par les Mossos d’Esquadra, la police autonome catalane, rapporte El Diari de Girona relayé par L'Indépendant. Quelques heures plus tard, sans nouvelle de la victime âgée de 47 ans, les forces de l’ordre ont fait appel à une unité spécialisée dans les enlèvements. Ces agents se sont rapidement rendu compte que la Catalane n’avait pas du tout été enlevée. Elle avait en effet mis en scène son propre kidnapping afin de soutirer de l’argent à son mari. La quadragénaire a été retrouvée en pleine forme dans une salle de jeu. Elle s’apprêtait à jouer au loto une partie de la somme que son mari avait versée pour sa rançon. Interpellée pour « simulation de crime et extorsion », elle a été présentée au parquet puis relâchée sous contrôle judiciaire. La date de son jugement n’a pas encore été fixée. Selon El Diari de Girona, ce stratagème serait utilisé régulièrement en Espagne. Les autorités ont donc tenu à rappeler que les opérations de recherche nécessitent d’importants moyens humains et matériels, et que tout faux délit ou crime est puni par la loi. Les forces de l’ordre catalanes ont par ailleurs indiqué que les dispositifs techniques actuels rendent de plus en plus difficile la simulation de son propre enlèvement. (source : 20minutes.fr)

Mon coup de coeur sur Pinterest ...

Parce que Noël approche, une idée de petit cadeau ....

source : laurascreativemoments.blogspot.com  (01/2016)

Cette semaine, dans mes oreilles ...

Bon, d'accord, ça date mais j'adore ! Anne Vanderlove et sa chanson "Ballade en novembre"

https://youtu.be/AxeQh_xZ1mU

Et pour finir, un peu d'humour ... et ça fait du bien dans ce monde de brutes !

 

(source : pinterest : yatahonga.com)
Très belle semaine !