Nouvelle année, nouvelle formule ! 

C'est l'hiver alors je vous propose une causerie au coin du feu  ...

 

(source : pinterest : reddit.com)

Vous êtes bien installées ? Alors, on continue ... Je vais vous raconter les derniers potins !

* A l'image de Barbie ...

Il a voulu tourner la page du Covid-19 et oublier les difficultés qu’il rencontrait en tant que restaurateur. En décembre 2021, Mike Viard a décidé de fermer son établissement « le Brunch des Garçons » situé à Nancy (Meurthe-et-Moselle) pour le métamorphoser entièrement à l’abri des regards, en maison de Barbie. « J’avais besoin de tourner la page et de tout recommencer », nous confie-t-il. Durant trois semaines, il a changé entièrement la décoration et a opté pour le thème de Barbie. En mi-janvier 2022, les habitants ont découvert dans le Passage Bleu le nouveau restaurant baptisé Barbie Kitchen. 

Un choix que le commerçant de 40 ans peine à expliquer. Il n’est pas un fan de la poupée et n’en collectionne pas non plus. « Ça m’est venu comme ça ! D’un coup ! Comme une illumination et je me suis dit : et pourquoi pas ? Je n’ai pas réfléchi longtemps avant de me lancer. » Petit à petit, il a rassemblé des éléments de décoration. « Ma mère de 80 ans m’a acheté la Fiat 500 de Barbie et mes amis m’ont apporté leurs anciennes poupées », lance-t-il en riant. À Noël, il en a reçu de nouvelles en guise de cadeaux. Un brocanteur lui a donné la coiffeuse et le lampadaire de la plus célèbre blondeaux yeux bleus, qui est âgée de plus de 60 ans.

Il s’est séparé du mobilier en formica qu’il utilisait depuis sept ans dans son restaurant pour laisser place à d’imposants fauteuils roses. Il a recouvert les murs avec de la peinture… Rose. « Tout est rose : les verres, les assiettes, les tasses… » Il a également commandé de gigantesques affiches de deux mètres de haut représentant le visage de Barbie et de Ken qu’il a encadrées. Mike Viard a carrément contracté un nouveau prêt pour mettre sur pied son idée totalement loufoque. Le restaurateur n’a pas oublié sa clientèle masculine et lui a réservé un coin moins girly peint en bleu, comme l’a repéré Lorraine Actu qui s'est rendu sur place. Son nouveau restaurant, qui emploie trois salariés, compte 26 places assises à l’intérieur et une trentaine sur la terrasse. Le commerçant propose des plats simples en semaine affichés entre 9 et 14 €. Les clients ont notamment le choix entre des tartes salées, des salades composées. « Avec le Covid et le télétravail, c’est compliqué la semaine. Nous avons surtout des commerçants qui viennent. » Le concept qui cartonne le plus est le brunch du week-end. Quatre services sont proposés. (source : Ouest-France)

Mike Viard dans son nouveau restaurant

(source : actu.fr)

* Abus ...

Un habitant du canton de Lucerne, en Suisse, a essayé de profiter d’une souplesse administrative pour accomplir une escroquerie aux aides publiques. Il a changé de sexe à l'état civil afin de toucher une pension de retraite un an plus tôt, rapporte le Luzerner Zeitung.

Le sexagénaire a effectué début janvier toutes les démarches nécessaires pour être considéré comme une femme par l’Etat suisse, afin de toucher l’assurance vieillesse et survivants (AVS) un an plus tôt, relaie Le Figaro. Cette pension de retraite est en effet versée aux femmes à partir de 64 ans et aux hommes à partir de 65 ans. Le Suisse a profité d’un allègement de la procédure de changement de sexe à l’état civil, instauré le 1er janvier 2022. Désormais, un tel changement ne requiert que le paiement de 75 francs suisses et un entretien de dix minutes permettant à l’agent d’état civil d’évaluer la « capacité de discernement » du demandeur. Cet assouplissement de la procédure a provoqué l’expression de craintes quant à la possibilité d’abus, notamment de la part d’hommes cherchant à éviter le service militaire. Ne souhaitant pas se voir accusé de transphobie, le gouvernement aurait en outre invité les officiers d’état civil à ne pas « rechercher activement » les abus, précise la version suisse de 20minutes. (source : 20minutes.fr)

On cause, on cause et je ne m'étais pas aperçue qu'il était l'heure de déjeuner, vous restez ? Je viens de tester une nouvelle recette, vous me direz ...

20220124_122102

 

La photo n'est pas terrible mais le plat est bon !!!! Je vous ai préparé des papillotes de poisson au lait de coco ...

Il vous faut : 4 pavés de cabillaud (ou un autre poisson), 4 petites courgettes, 3 poireaux, 1 c à s de sauce soja , 200 ml de lait de coco , 4 c à c de curry en poudre, quelques baies roses

* Préchauffer le four à 180°C

* Couper les courgettes en tranches fines et émincer les poireaux. Les faire revenir quelques minutes à la poêle avec de l'huile d'olive.

* Déposer les légumes sur des feuilles de papier cuisson, arroser de lait de coco et de sauce soja, saupoudrer de curry, ajouter quelques baies roses, sel, poivre et le poisson.

* Faire cuire environ 15 mn.

Allez, je dresse vite la table, une p'tite fleur pour faire joli ...

3c29f60c4b57cfd2a834071918f59a8d

 

(source : pinterest)

"Ne portez pas de parfum dans le jardin, sauf si vous voulez être pollinisé par les abeilles ! " (Anne Raver)

Et pour digérer, je vous propose une balade ... dans la blogosphère !

* differecreation.eklablog.com : linge ancien et dentelles

* lapatisseriederomain.com : sa dernière recette de terrine de crêpes au chocolat est bien tentante 

* cheriesvaniline.canalblog.com : tricot et couture pour poupées corolle et autes ... trop beau !

Avant de se quitter, petite séance de gymnastique, enfin, gymnastique des zygomatiques !

Peut être une image de texte qui dit ’AVANT DE COMMENCER À ÉCLATER CE PAPIER BULE, SOUVIENS-TOI QUE L'AIR VIENT DE CHINE’

(source : FB)

 

Très belle semaine , vous revenez jeudi prochain ?