Nouvelle année, nouvelle formule ! 

Le printemps est arrivé ... et un petit air d'été déjà  ! Petite causerie en terrasse avec ou sans petite laine ... avec ou sans parasol ?????

(source : pinterest : Maria Lucyna on Twitter)

Vous êtes bien installées ? Alors, on continue ... Je vais vous raconter les derniers potins !

* Oreilles fragiles, s'abstenir ...

Un concert insolite se prépare au théâtre de Cornouaille à Quimper (Finistère). Davantage, même : pour son inauguration, le festival Sonik s’offre carrément… une symphonie. Et pas n’importe laquelle : une symphonie pour klaxons et essuie-glaces.

Déjanté ? Certainement. Mais tous les codes de la musique classique seront respectés : le chef d’orchestre qui donnera le La sera renommé chef-mécano. Clef de 12 en main au lieu de la baguette.

Comme dans un vrai orchestre classique, une voiture vedette jouera en tant que « premier klaxon ». Les musiciens arriveront en respectant le protocole et seront vêtus en costumes pour les hommes, en tailleurs pour les femmes. L’humoriste Jérôme Rouger (compagnie La Martingale) commentera en direct en tant que contre-klaxon. Et le tout formera « l’Orchestre symphonique de l’automobile club de Kemper ! » Ni plus, ni moins !

Pour donner corps à ce spectacle, Jérôme Rouger avait besoin de neuf automobilistes avec leurs voitures. « L’orchestre est au complet », explique Clotilde Campagna, chargée de relations avec les publics au Théâtre de Cornouaille. Qui le compose ? Des voitures de tous types, familiales, de collection… « C’est un spectacle drôle, accessible et qui interroge sur la place de la musique, de la voiture dans nos vies, de la pollution sonore… », détaille Clotilde Campagna. Pour le découvrir avec les yeux et les oreilles, une date : mardi 17 mai 2022, à 19 h, sur l’esplanade devant le Théâtre de Cornouaille. C’est gratuit et ouvert à tous. (source : Ouest-France)

 MjAyMjA1YmMyNWM2MjdiOTE2MjRkMGY2ZGQyM2JmMTVkMzE1ZTk

 * Et puis quoi encore !!!!

 La maison Balenciaga n'a pas manqué une nouvelle occasion de faire parler d'elle, cette fois avec une paire de sneakers usées, voire complètement déchirées, commercialisées au prix fort. Pensées pour rendre hommage aux modèles destinés à l'athlétisme du milieu du XXe siècle, les baskets font autant d'adeptes que de détracteurs sur les réseaux sociaux, chacun vantant ou moquant l'aspect délabré de créations plus que coûteuses.

Il aura fallu moins de 24 heures à la maison Balenciaga, portée par Demna Gvasalia, pour faire le buzz avec sa dernière paire de sneakers. Quelques mois après avoir présenté un pantalon hybride mixant jean et bermuda cargo, puis une parka digne des plus grands spots de prévention routière, la marque de luxe la plus populaire au monde lève le voile sur une paire de sneakers totalement délabrées : usées, déchirées, et même trouées. Un comble au regard du prix auquel elles sont vendues : entre 395 euros et 1 450 euros (pour les modèles les plus détruits). Avec cette nouvelle paire de sneakers, la maison de luxe a souhaité réinterpréter les baskets utilisées pour l'athlétisme dans le courant du XXe siècle. Mais il faut surtout préciser que les modèles devenus viraux ont été volontairement usés pour les besoins de la campagne, Balenciaga souhaitant montrer qu'ils sont "destinés à être portés toute une vie"... La durabilité serait donc en réalité au centre de cette nouvelle prouesse créative. Car si l'on s'intéresse aux modèles présentés sur le site officiel de la marque, on s'aperçoit effectivement que les baskets sont bien moins usées que celles présentées sur les réseaux sociaux en nature morte. Reste que les modèles en coton déchiré - en édition limitée - sont eux bel et bien à 1 450 euros. 

Outre ces pièces 'full destroyed', les Paris sneakers se déclinent en version haute ou en version mule, dans plusieurs coloris dont le noir, le rouge, et le blanc. Leur aspect déchiré, même lorsqu'il demeure très subtil, laisse penser à un jean coupé ou customisé à la main, une tendance tout droit sortie des nineties, l'une des décennies les plus prisées par les Z et les milléniaux. Alors, après tout, pourquoi ne pourrait-on pas en faire de même avec nos chaussures ? Une chose est sûre, qu'on aime ou non, ces modèles d'un nouveau genre devraient - une fois encore - s'arracher comme des petits pains. (source : ladepeche.fr)

En quelques heures, les Paris sneakers de Balenciaga sont devenues virales.

On cause, on cause et je ne m'étais pas aperçue qu'il était l'heure de déjeuner, vous restez ? Je viens de tester une nouvelle recette :  blanc manger coco citron framboises, vous me direz ...

110689971

Il vous faut : 40 cl de lait de coco, 125 g de framboises, 6 c à s de lait concentré sucré, 1 c à c de cannelle en poudre, 1/2 citron vert, 2 feuilles de gélatine

* Lavez, sèchez puis râpez finement le zeste d'un demi-citron vert . Chauffez doucement les 40 cl de lait de coco avec ce zeste râpé et la cannelle .

* Pendant ce temps, mettez à tremper les feuilles de gélatine dans de l'eau froide afin qu'elles ramolissent . Ensuite, essorez-les entre vos mains puis, hors du feu, plongez-les dans le lait de coco chaud . Elles fondent instantanément . Ajoutez le lait concentré sucré, mélangez puis laissez tiédir .

* Lavez rapidement les framboises puis répartissez-les dans 4 verres .

* Versez la préparation précédente sur les fruits et laissez refroidir 10 mn avant de placer au réfrigérateur, couvert d'un film alimentaire .

Allez, je dresse vite la table, une p'tite fleur pour faire joli ...

(source : pinterest : archzine.fr)

"Petite pluie de mai rend tout le monde gai"

Et pour digérer, je vous propose une balade ... dans la blogosphère !

* lacuisinedelilly

* scrapvoyage

* 1bellehistoirede (broderie,tricot, crochet, cartonnage)

Avant de se quitter, petite séance de gymnastique, enfin, gymnastique des zygomatiques ... et nous en avons bien besoin en ce moment !!!!!

 

(source : pinterest : wattpad.com)

Très belle semaine , vous revenez jeudi prochain ?