Nouvelle année, nouvelle formule ! 

Après un avant-goût d'été, le printemps est revenu .... Une petite causerie en terrasse, ça vous dirait  ... on prévoit une petite laine et un parapluie à portée de main quand même ....

(source : pinterest)

Vous êtes bien installées ? Alors, on continue ... Je vais vous raconter les derniers potins !

* Encore des pâtes ...

Au petit déjeuner, au déjeuner et au dîner, l’épouse de cet homme lui cuisinait des nouilles instantanées. Une habitude que l’homme ne supportait visiblement plus au point de demander le divorce.

C’est le quotidien indien The New Indian Express qui rapporte l’information dans son edition. Le 27 mai dernier, un juge principal de district, ML Raghunath, racontait la drôle d’affaire lors d’une conférence de presse devant un tribunal de Mysore, une ville du sud-ouest de l’Inde. Le juge s’est occupé d’une affaire qu’il a lui-même surnommé le « Maggi case », en référence à la marque de nouilles instantanées que préparait l’épouse, Maggi noodles. Sans jamais donner la date du procès ou le nom des personnes impliquées, le juge Raghunath a livré quelques précisions, rapportées par le quotidien indien : « Le mari a déclaré que sa femme ne savait pas comment préparer d’autres aliments que les nouilles Maggi. C’était des nouilles pour le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner. Il s’est plaint que sa femme était allée au magasin de provisions et n’avait apporté que des nouilles instantanées". De quoi demander le divorce une bonne fois pour toute.

Le juge a raconté que le couple avait finalement divorcé par consentement mutuel selon l’India’s Special Marriage Act de 1954 permettant le divorce mutuel quand les deux partis vivent séparément pendant un an et acceptent de dissoudre le mariage. Les divorces ne sont pas si répandus en Inde, pourtant Raghunath indique que « les cas de divorce augmentent considérablement au fil des ans. Les couples doivent rester ensemble pendant au moins un an avant de demander le divorce. S’il n’y avait pas une telle loi, il y aurait des demandes de divorce déposées directement depuis les salles de mariage ». Le juge indique aussi que le taux de divorce est plus élevé dans les zones urbaines que dans les campagnes. Cela s’explique par le fait que les femmes des villes sont plus indépendantes financièrement et ont accès à l’éducation. Quoi qu’il en soit, le nouveau divorcé aura tout le loisir de choisir ses repas à l’avenir.(source : sanimemoirs.com)

https://www.demotivateur.fr/uploads/nouilles%201%20de%20wachira%20aekwiraphong%20iStock-.jpg

* Le pactole !

Une Californienne a eu l'heureuse surprise de découvrir 36 000 dollars enfouis dans les coussins d'un canapé donné gratuitement sur un site de petites annonces - mais s'est empressée de rendre l'argent à ses propriétaires. Vicky Umodu cherchait à meubler son nouveau logement pour une somme modique et s'était félicitée de trouver ce canapé. "Je viens d'emménager et je n'ai rien dans la maison", a-t-elle expliqué à la chaîne locale ABC7 depuis son domicile de Colton, près de Los Angeles. Mais une fois à son domicile, Mme Umodu a trouvé une bosse suspecte dans l'un des coussins : plusieurs enveloppes remplies d'argent liquide, chacune contenant des milliers de dollars. "Je disais à mon fils 'viens, viens!' Je hurlais "c'est de l'argent ! Je dois appeler le monsieur'", a-t-elle raconté. D'une honnêteté exemplaire, Mme Umodu a donc contacté ceux qui lui avaient donné le canapé pour les avertir de sa trouvaille et leur rendre l'argent. La famille, qui vidait la maison d'un proche récemment décédé, a répondu qu'elle ignorait tout de la présence et de l'origine de cet argent. Mais pour remercier Mme Umodu, ils lui ont donné plus de 2000 dollars, de quoi acheter le réfrigérateur neuf dont elle avait besoin. "Je n'espérais pas un centime", a-t-elle assuré. (source : ladepeche.fr)

On cause, on cause et je ne m'étais pas aperçue qu'il était l'heure de déjeuner, vous restez ? Je viens de tester une nouvelle recette : un curry de poulet aux lentilles (source : Maxicuisine, juin 2016)

111160345

Il vous faut : 8 hauts de cuisse de poulet, 400 g de lentilles au naturel en conserve, 1 oignon, 1/2 concombre, 1 poivron rouge, 1c à s de curry, 2 pincées de cumin, 20 cl de crème épaisse, 1 cube de bouillon de légumes, 5 brins de coriandre, huile d'olive, sel et poivre .

* Oter la peau du poulet, peler et émincer l'oignon . Colorer le tout environ 5 mn dans une sauteuse dans 2c à s d'huile d'olive en remuant souvent . Saler et poivrer .

* Saupoudrer de curry et de cumin, mélanger 1 mn, puis ajouter le cube de bouillon émietté et 25 cl d'eau . Faire mijoter environ 25 mn à couvert jusqu'à ce que le poulet soit cuit .

* Laver le poivron et le concombre, les épépiner et les couper en petits cubes . Les poêler dans 1 filet d'huile 5 mn en remuant, saler et poivrer .

* Rincer les lentilles, les ajouter au poulet ainsi que la crème . Rectifier l'assaisonnement et continuer la cuisson 5 mn à découvert . Servir le curry de poulet dans un plat chaud, parsemé de concombre, de poivron et de coriandre ciselée .

Et c'est trop bon et trop facile et trop rapide !!!!

Allez, je dresse vite la table, une p'tite fleur pour faire joli ...

(source : pinterest : cosmopolitan.fr)

On a trop comparé les femmes aux fleurs ; il y aura toujours entre elles cette différence que, lorsque la fleur est belle, elle n'en sait rien.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)

Et pour digérer, je vous propose une balade ... dans la blogosphère !

* chichichoc.blogspot.com ... un blog gourmand !

* scrapaurel.canalblog.com

* luniverssandrine.canalblog.com ... couture, sacs, pochettes ...

Avant de se quitter, petite séance de gymnastique, enfin, gymnastique des zygomatiques ... et nous en avons bien besoin en ce moment !!!!!

Belle semaine ! 

Vous revenez jeudi prochain ?