La vie n'est pas un long fleuve tranquille ... Après deux semaines sans "causerie", me revoici !

Nouvelle année, nouvelle formule ! 

L'automne est bien installé, même si j'ai encore des fraises dans mon petit jardin ... une petite causerie-café, bien au chaud, ça vous dit ?

(source : pinterest : cottgwladys.canalblog.com)

Vous êtes bien installées ? Alors, on continue ... Je vais vous raconter les derniers potins ! Ceci dit, peu d'actualités insolites ... tout est trop sérieux !

* Projet fou ...

Posséder une villa de rêve à Hollywood va peut-être devenir totalement has been. Le projet Pangeos risque de repousser encore plus loin les limites du luxe et de la démesure. Imaginé par le studio de design italien Lazzarini, il doit donner naissance à une ville flottante en forme de tortue de mer géante, à mi-chemin entre l’île artificielle et le super-yacht. Ce qui en ferait la plus grande structure flottante jamais construite ! De quoi reléguer au rang de Lilliputien le plus grand paquebot du monde : alors que le Wonder of the seas, construit à Saint-Nazaire, mesure 362 mètres de long pour 63 mètres de large, Pangeos se déploierait sur 550 mètres de long et 610 mètres de large, soit la surface de près de 50 terrains de foot !

(source et suite de l'article : https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/2022-11-18)

* Dans la Sarthe, bien sûr ...

C'est une première dans la Sarthe. La boucherie-charcuterie "Maison Laurent", à Mézières-sur-Ponthouin, basée à une vingtaine de kilomètres au nord du Mans a lancé ce jeudi une nouvelle recette de rillettes, agrémentées de CBD, substance dérivée du cannabis, sans effet psychotrope.

"On ne vend pas du cannabis, juste des rillettes", se défend Thomas Laurent. Certains de ses clients lui ont lâché quelques remarques en réaction à la vente de cette nouvelle recette. "C'est pour ceux qui sont malades, qui ont des rhumatismes, ça les calme un peu. Je pense que Mr Laurent va être surveillé, maintenant il va vendre de la drogue", a notamment envoyé André, après avoir acheté deux morceaux de viande.

"C'est juste une herbe, comme de l'herbe de Provence, mais les gens ont l'image de la drogue quand on parle de CBD et c'est dommage...", se désole le gérant de la boucherie-charcuterie, ouverte il y a deux ans. "C'était vraiment un petit coup de pub pour attirer une nouvelle clientèle, pas pour se donner une mauvaise image. C'est vraiment une innovation", poursuit-il. 

L'idée, c'est simplement d'apporter du neuf sur ses étales, avec un produit en vogue. C'est d'ailleurs la même recette de base que ses rillettes classiques. "On rajoute dedans du CBD pour donner un petit goût herbacé au rillettes. Ça change un peu le goût, mais on garde toujours le goût de la rillette. C'est vraiment une petite touche en plus", explique Thomas Laurent, qui voulait initialement inclure le CBD dans ses chipolatas. "Quand j'ai eu cette idée, on sortait déjà de l'été, ce n'était plus la saison, d'où les rillettes. Si ça marche bien, on verra pour les chipo l'été prochain", annonce-t-il. "On vise une nouvelle clientèle, un public plus jeune, qui n'ose pas forcément venir et leur faire découvrir notre boucherie", affirme Amandine Laurent, qui donne ses conseils pour consommer ces rillettes : " C'est un produit ludique pour partager entre amis le week end. Un petit moment sympa à l'apéro par exemple.

Un pot de 250 grammes coûte 5,95 euros, c'est deux euros plus cher qu'un pot de rillettes classiques, parce qu'il faut payer l'herbe de CBD, un produit relativement coûteux. La Maison Laurent se fournit en CBD dans la boutique spécialisée du Mans "Sa Tea Va", récemment relaxée par la cour d'appel d'Angers, dans l'affaire de fermeture administrative en 2019 pour un taux de THC trop élevé dans ses produits. (source : francebleu.fr)

Thomas et Amandine Laurent commercialisent leurs rillettes au CBD depuis ce jeudi 24 novembre.

On cause, on cause et je ne m'étais pas aperçue qu'il était l'heure de déjeuner, vous restez ? Je viens de tester une nouvelle recette : un curry de crevettes-coco-tomates-carottes ... (recette thermomix mais facilement adaptable !)

9215fa0aa079ef94b80b7a0be10d1033

Il vous faut : 2 gousses d'ail épluchées, 30 g de gingembre frais en morceaux, 30 g d'eau, 2 c à s bombées de garam massala (ou de curry), 250 g de tomates épépinées en cubes, 250 g de carottes en petits cubes, 400 g de lait de coco, environ 10 grosses crevettes/personne, quelques feuilles de coriandre

* Placer ail, gingembre, eau, garam massala dans le bol et mixer 4 fois 5 sec/vitesse 5 en raclant à chaque fois les parois du bol.

* Faire cuire 2 mn/100°/vitesse cuillère

* Ajouter les tomates et mixer 10 s/vitesse 6. Racler les parois.

* Cuire encore 5 mn/100°/vitesse 1 sans le gobelet.

* Ajouter les carottes, le lait de coco, saler puis cuire 10 mn/100°/sens inverse/vitesse 1.

* Incorporer les crevettes et cuire 7 mn/90°/sens inverse/vitesse cuillère. Servir bien chaud avec les feuilles de coriandre.

Allez, je dresse vite la table, une p'tit bouquet de saison pour faire joli ...

(source : pinterest : lina83150.tumblr.com)

"En décembre, pour que l'année aille comme il se doit, il convient que les champs s'enneigent par deux fois."

Et pour digérer, je vous propose une balade ... dans la blogosphère !

1 - mamoures67 (broderie)

2 - lesplatsdepat (cuisine)

3 - loulouetgaga :(trouvailles, meubles ou déco vintage, jouets ...)

Avant de se quitter, petite séance de gymnastique, enfin, gymnastique des zygomatiques ... et nous en avons bien besoin en ce moment !

(source : pinterest)

Très belle semaine ! Vous revenez jeudi ?